Messieurs les responsables,

Nous les hébergeurs professionnels et non professionnels avons besoin d’informations claires !

Que signifie précisément : « Impossible d’ouvrir les stations pour Noël » ?

De quoi parle-t-on ? des pistes ? des hébergements ? des commerces ?

Les vacanciers pourront-ils passer Noël dans leur résidence secondaire ?

Les loueurs peuvent-il accueillir des locataires même si les pistes sont fermées ?

Les stations sont-elles encore confinées ?

Des aides vont-elles être mises en place ? pour les loueurs non-pro ?

Les hébergeurs ont besoin d’informations, car ils sont en première ligne face aux locataires qui entendent sur les médias que les stations sont fermées à Noël.

Nous pensons qu’avant la fermeture totale il y a d’autres options. Nous comprenons que les mesures sanitaires sont indispensables ; dans les stations tous le monde s’y est préparé.

Il ne faut pas mettre toutes les stations et tous les types d’hébergement dans un seul et même sac. Il y a à la montagne des dizaines de milliers d’hébergements sains (car vides depuis cet été) prêts à accueillir des familles qui ont envie de grands espaces, d’air pur, de nature !

Est-ce que passer quelques jours à la montagne au grand air est plus dangereux que de rester dans un appartement urbain ?

S’il le faut nous sommes prêts à attendre le dernier moment pour que votre décision soit la plus réfléchie possible, mais soyez clair, soyez précis, dites-nous clairement ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas !

Les montagnards attendent vos réponses.